Un photographe amateur, un être libre

La passion mène le jeu. Faire de la photographie : Que c’est passionnant!
Les appareils numériques sont faciles à acquérir.
Pas d’engagement ni de contrainte, ni une obligation de résultat.
Donc, un photographe amateur est un photographe libre.

Amateur & Professionnel : définition

Amateur :

Adjectif singulier invariant en genre

1- (sports) non professionnel
2- connaisseur, intéressé par, preneur
3- dilettante, négligent

Nom singulier invariant en genre

1- (sports) personne pratiquant un sport, une activité, sans en faire sa profession
2- dilettante

Professionnel : 

Adjectif masculin singulier

1- relatif à la profession, au métier
2- qualifie un (sportif) rémunéré, qui n’est pas amateur

Nom masculin singulier

1- personne exerçant un métier ou faisant autorité dans sa profession
2- (sport) pratiqué et rémunéré en tant que métier
3- (sportif) rémunéré, qui n’est pas amateur

Maintenant parlons photographie.

De nos jours, les passionnés de la photographie ne cessent d’augmenter. Contrairement, a ce qui s’est passer avant, se procurer d’un appareil photographique devient de plus en plus facile. On a un embarras de choix, du plus petit que nous appelons Compact, au moyen le bridge et enfin les gros appareils avec des objectifs changeables : le reflex.

La possibilité d’achat dépend de chacun, même si au fond de nous, nous aimons tous la photographie : “aimer veut dire, photographier ou faire photographier et payer à tout prix”. Mais nous avons tous une limite budgétaire.

Depuis quelques années, les appareils numériques se sont vite disperser, et cela permet à tout le monde de faire de la photo. Une partie reste simple, mais d’autre deviens de plus en plus accro, et ne compte plus … Par amour. Et cela arrive que les matériels des amateurs soient plus sophistiqués que ceux des professionnels en la matière. C’est normal, ils aiment et ils ne cessent de se documenter et suivre la technologie photographique. C’est la nature des passionnés.

Plus de 25 ans en tant que photographe “Amateur”

Personnellement,  je me suis amusé plus de 25 ans en tant que photographe “Amateur”, avant de me lancer enfin dans le métier. Et jusqu’à maintenant, je m’amuse encore. La différence de ce qui s’est passé avant et maintenant, c’est que maintenant je ne dois jamais oublier mes responsabilités et mes engagements en tant que professionnel.

Voilà, contrairement à l’amateur, être professionnel demande beaucoup de votre liberté pour vos clients. La mission principale est de satisfaire vos clients avec vos services, honorer vous engagement avant de pouvoir enfin envoyer la facture, le ticket qu’il te faut pour pouvoir subvenir à tes besoins, sans oublier ta contribution fiscale.

Professionnel : se préparer, vérifier son arme

La photographie est une chose très amusante et si passionnante que beaucoup aiment expérimenter. Tout le monde est content quand il arrive à faire de belle image. Et surtout, quand toi, le photographe passionné, arrives à faire de la photo qui parle. Tes amis t’encouragent à aller plus loin, et toi, tu as l’envie … Et la question te ronge : va tu rester vieux amateur ou devenir un de ces professionnels ?…

Bien sûr, il n’y a pas meilleure condition que de vivre de sa passion. Mais avant de se lancer et franchir le pas pour devenir un de ses professionnels, il faut à tout prix réfléchir, prendre son temps, et ne jamais se précipiter. Il faut bien se préparer, vérifier son arme, savoir sa technique et être en santé de fer, avant de courir dans l’arène.

Voici un tableau tout simple qui démontre, combien un amateur est un être libre :

[supsystic-price-table id=10]

Lan Andrian



Laisser un commentaire

4 + 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.