Le crédit photo : Reconnaissance et respect du droit d’auteur

A chaque prise de vue, nous mentionnons “crédit photo“…
Sur les sites ou réseaux sociaux, nous voyons “Photo Par …” ou “crédits photo” …
Dans les rapports de la Banque Mondiale, ou autres institutions, à chaque photo, nous voyons “crédit photo“….

Mais, vous pourrez ne pas comprendre ce que cela signifie, surtout c’est un sujet loin de la vie quotidienne à Madagascar. D’où l’intention de rechercher des articles, de re-écrire et de partager les informations concernant ce fameux “Crédit Photo“, surtout que nous avons une Loi sur les droits d’auteur et la propriété intellectuelle à Madagascar, comme dans d’autres pays.

Qu’est ce qu’un crédit photo ?

Le crédit photographique est la mention du nom du photographe à la publication d’une de ses photos. Cela assure que sa propriété intellectuelle est respectée. La notion de propriété intellectuelle n’est apparue qu’à la fin des années 1960.

Pour toute utilisation, reproduction ou commercialisation de photos et d’images sur le web ou le print, la mention des crédits photos est obligatoire par respect pour le travail de l’auteur.

Cette mention permet pour l’auteur de :

  • Protéger son travail de création graphique ou photographique,
  • L’identifier avec sa signature,
  • Souligner sa propriété d’art auprès du public,

Le crédit ou le fait d’attribuer l’œuvre à son auteur est un droit fondamental pour tout auteur.

Le droit d’auteur confère deux types de droits :

  • les droits patrimoniaux, qui permettent au titulaire de droits de percevoir une compensation financière pour l’exploitation de son œuvre par des tiers; et
  • le droit moral, qui protège les intérêts non économiques de l’auteur.

La plupart des lois sur le droit d’auteur stipulent que le titulaire des droits bénéficie du droit patrimonial d’autoriser ou d’empêcher certaines utilisations en rapport avec une œuvre ou, dans certains cas, de percevoir une rémunération pour l’utilisation de son œuvre.

Comment et où mentionner un crédit photo ?

L’image doit être associée à son auteur, peu importe le support de communication. Dans certains cas, il est accepté que les crédits photos soient mentionnés sur une autre page de l’ouvrage, dans l’ours, ou dans la page des mentions légales d’un site web.

Lors de la conception d’un flyer, d’une plaquette commerciale ou d’une brochure, les crédits photos sont couramment apposés en petits caractères sur la bordure du document.

Dans le cas d’une photo pour le web, la mention « crédit photo » peut être remplacée par un tatouage numérique (en anglais digital watermark, « filigrane numérique »). Le tatouage numérique permet d’ajouter des informations de copyright visibles ou invisibles à un fichier.

Enfin, le crédit photo peut être stipulé de différentes manières :

  • © Nom de la photo / Nom de l’auteur,
  • Photo © Nom de la photo / Nom de l’auteur,
  • Photo avec son intitulé / Nom de l’auteur.
  • Nom de l’auteur – Agence représentée / Société contractante

Et qu’en est-t-il de l’image « libres de droits » ?

Concernant les banques d’images dites « libres de droits », les images sont déposées volontairement par leurs auteurs moyennant une contrepartie financière lorsqu’elles sont achetées par des clients comme des agences de publicité par exemple.

Attention, « Libre de droits » ne signifie pas « sans droits », pour les raisons suivantes :

  • Les utilisateurs payent pour utiliser une photographie,
  • Les conditions tarifaires varient selon la taille de la photo et le type de licence (Standard ou Étendue).

Il y a des règles d’utilisation même pour une photo achetée

Les règles à respecter pour une photo achetée sur une banque d’images sont stipulées dans les conditions d’utilisation propres à chaque banque d’images.

En fonction de la Licence acquise (Standard ou Étendue), les règles d’utilisation seront différentes. Par exemple, pour l’utilisation d’une photo acquise via une Licence standard sur une plaquette commerciale, le nombre d’exemplaire sera limité à 500 000. Ou, lors de l’utilisation de photos achetées sur Fotolia directement sur les réseaux sociaux, il est précisé que la taille d’affichage doit être inférieure à 1000 x 1000 pixels et les informations de copyright doivent apparaître directement sur l’image.

En résumé,

A chaque utilisation d’une photographie, d’une image sur le Web ou sur un support print, il est obligatoire de préciser la mention du crédit photographique. L’auteur de la photo doit ainsi être identifiable.

Lorsqu’une photographie est utilisée sur un site internet ou un blog, son auteur peut également demander à ce que le crédit photographique envoie un lien vers son site web ou son portfolio.

Et chez ZEN.

Concernant ce sujet de crédit photo chez  ZEN Design & ZEN Photography Madagascar, même si, normalement, c’est un droit et non un privilège, nous sommes toujours ouvert à toutes discussions, nous pouvons discuter des formules qui vont avec vos besoins.

Pour rappel, cette mention du crédit photo est mentionné sur notre CGV envoyé avec les factures pro forma que nous vous enverrons suite à votre demande de devis.

A Madagascar, voici la loi en vigueur sur la Propriété Intellectuelle / Propriété Littéraire et Artistique : Loi n° 94-036 du 18 Septembre 1995 sur la Propriété Littéraire et Artistique

 

 

Sources : www.wipo.int, wikipedia, Anthedesign,  ooreka.

 

Leave a comment

14 + two =

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.